Tome 1/5

Oramata

Deux mondes existent de chaque côté du Lac Miroir : la Terre et Ednom. Le premier abrite les humains, qui ont été bannis du second des centaines d’années plus tôt. Ednom est le berceau de la magie, mais les elfes et les obliviens s’y déchirent en une guerre qui n’en finit pas. 

Mélody vit en Belgique. Suite à un accident survenu lors de son enfance, elle a développé des facultés psychiques incontrôlables qui la propulsent dans l’espace-temps. Elle y perçoit des fragments de vie, certains la concernant, d’autres appartenant à des inconnus. À quinze ans, une vision la met en présence d’une reine sadique et d’un homme menaçant aux oreilles d’elfe. L’adolescente pense avoir l’imagination débordante, mais de nombreuses incursions dans le passé s’imposent ensuite à son esprit, en lien avec ces deux personnages inquiétants.  

Mélody va comprendre que son don n’est pas une anomalie cérébrale, mais l’essence même de son identité. Persécutée et poursuivie, elle devra faire face aux ennemis qui veulent s’emparer de son pouvoir, aidée d’alliés aussi surprenants qu’inattendus. 

Pour survivre, elle sera obligée de se rendre de l’autre côté du Lac Miroir. 

L'histoire d'Entre deux mondes

J’ai eu l’idée d’Entre deux mondes, début juillet 2020. Ma mère, qui lisait toujours les débuts d’histoires que je lui envoyais, m’a demandé d’en finir une, pour une fois. Elle aimait me lire, mais pas de n’avoir que deux chapitres puis plus rien.

Alors, j’ai planché sur EDM plus que sur n’importe quel autre livre. Pendant tout l’été 2020, j’ai continué à écrire quelques autres histoires et beaucoup de fanfiction Harry Potter (même si aucune n’aboutissait). Et c’est en été 2021 que j’ai terminé le premier jet du tome 1. Quelques mois plus tard, après beaucoup de réflexion, de relectures, de correction, j’ai pu mettre un point final à ce premier volet et m’attaquer au deuxième. En mars 2022, je me suis lancée dans l’idée de me faire éditer. J’ai d’abord participé au concours des murmures littéraires. Je n’ai même pas passé la présélection malheureusement. Mais, loin de me décourager, j’ai décrété que les ME voudraient peut-être quand même de mon roman. J’ai fait une première salve d’envois à cinq maisons d’éditions. En avril/mai, j’ai reçu un refus très peu utile qui m’a un peu découragée : vous n’avez pas fait l’unanimité du comité de lecture. Ok.

Mais le 5 juillet à 22h, j’ai reçu un mail de Humbird & Curlew assez détaillé sur ce qui leur avait plu, sur ce qu’il allait falloir retravailler, et une proposition d’y travailler avec moi. Et là, j’étais frustrée, car il était passé 22h et que je ne pouvais prévenir personne, je ne pouvais hurler ma joie, je ne pouvais rien faire à part pleurer de joie silencieusement. En novembre, j’ai signé le contrat d’édition et Oraméry est sorti le 18 décembre 2023 !

Pouquoi le titre "Entre deux mondes"

Lors de sa création, Entre deux mondes n’avait pas ce nom. Je lui avais donné pour titre “If only”, ce qui allait assez bien à cette future romance magique. If only, c’était aussi le titre d’une chanson dans le film Descendants, et j’aimais bien l’idée de nommer mon livre comme la chanson.

Néanmoins, j’ai vite remarqué que, sur wattpad, des titres en anglais pour un livre en français ne fonctionnaient pas super bien. De plus, EDM commençait à prendre forme et If only lui convenait de moins en moins. Alors, après un long moment de réflexion et beaucoup de brainstorming, j’ai fini par tomber sur Entre deux mondes.

Dans EDM, de plusieurs manières différentes, Mélody va voyager entre deux mondes : entre la réalité et ses visions, entre ednom et la terre, entre le passé et le futur. Ce titre pour la saga me semblait parfait.

Pour ce qui est des sous-titres de chaque tome, il faudra les lire pour comprendre 😉

Entre deux mondes personnages
Saga Entre deux mondes, écrite par Emilie Gomez, autrice de fantasy

De la duologie à la saga

Lorsque j’ai commencé EDM en 2020, j’ai d’abord pensé à un one shot, mais il s’est avéré que Mélody avait besoin de plus de pages pour s’exprimer. Je ne me souviens plus quand je m’en suis rendue compte, mais finalement, j’ai su qu’EDM allait être une duologie, voire même une trilogie (même si j’ai vite abandonné l’idée car ce troisième tome n’aurait pas été “utile”, il aurait été de trop). Ma petite romance s’est donc transformée en duologie de low fantasy.

Lorsque j’ai envoyé mon tome 1 à H&C, il comptait un peu plus de 100 000 mots (l’équivalent d’un roman de 500 pages). Mon tome 2, pas encore terminé, s’annonçait deux fois plus gros. J’en étais à la moitié seulement et j’avais déjà dépassé cette barre des 100k mots. Mon éditeur m’a alors proposé, avant la signature du contrat, de couper le premier volet de la saga en deux parties. Pour un premier roman dans une petite ME, c’était un risque de commencer directement avec une brique de 500 pages. Après réflexions et discutions avec mon entourage, j’ai accepté et j’ai anticipé le problème qui surviendrait avec le deuxième volet et l’ai coupé en trois parties.

Entre deux mondes, c'est :

Tomes
0
Mots
0 k
Pages A4
0
Années de travail
0

Lire les premiers chapitres gratuitement

Etant sous contrat d’édition, EDM n’est plus disponible entièrement sur wattpad. Néanmoins, un petit avant gout de chaque tome signé a été laissé sur la plateforme.

Plus d’informations sur la saga arrivent, les pages sont en cours de construction ! Pour être sûr d’être notifié.e à leurs arrivées, n’hésite pas à me suivre sur les réseaux ou à revenir de temps à autre.